mardi 19 mars 2013

Une question de vocabulaire: praline belge vs praline française

La praline: un seul mot et pourtant deux significations! Étrangement, pour les Belges ou pour les Français, le mot "praline" ne possède pas le même sens. Afin de ne plus faire d'amalgames, je vous propose d'éclaircir les choses...

Différence entre praline française et praline belge

En Belgique
La praline, telle qu'on l'entend en Belgique, a été inventée en 1912 par Jean Neuhaus Jr qui s'est inspiré de son grand-père. Dès 1857, Jean Neuhaus avait commencé à envelopper de chocolat les médicaments qu'il vendait dans sa pharmacie afin d'en masquer le goût.
Par la suite, la praline a bien évidemment évolué jusqu'à arriver aux bonbons de chocolat tels qu'on les connait aujourd'hui. Parmi les grands classiques, on peut notamment citer les manons, les truffes, les pralinés, les gianduja,  ...
Pralines Neuhaus


En France
La praline belge n'a donc absolument rien à voir avec ce qu'on appelle "praline" en France. Pour les Français, une praline est en effet une confiserie faite à base d'une amande enrobée de sucre caramélisé sur le principe expliqué ici. Il s'agit d'une confiserie très ancienne, qui daterait de 1636, indique la maison Mazet qui commercialise la fameuse praline de Montargis.
Praline de Montargis
L'autre fameuse praline est la praline rose, spécialité lyonnaise dont le sucre est coloré (en rose donc!) et aromatisé. Elle est souvent utilisée en tarte ou en brioche.

Pralines roses

Aucun commentaire:

Publier un commentaire